Viateur Roy

Luthier Quatuor

Parcours (FR)

Portrait Viateur ROY Originaire du Québec-Canada, j’ai eu dans ma jeunesse l’encouragement maternel pour l’exploration de la musique au sein de l’École des Petits-Chanteurs de Trois-Rivières (théorie et pratique musicale, approche et écoute du son…). En parallèle, l’encouragement paternel m’a dirigé vers les métiers de la transformation du bois (bûcheronnage, scierie…). Pour aller plus loin dans mon apprentissage, j’ai fait des études à l’École Nationale du Meuble de Victoriaville (Québec-Canada).  J’y ai appris la fabrication de meubles et d’escaliers en bois massif, la sculpture, la marqueterie et les bases du vernissage. J’en suis sorti diplômé avec la récompense de la médaille de la Gouverneure Générale du Canada pour la meilleure performance académique.

En 2005, j’ai décidé de mettre en commun toutes ces expériences et devenir luthier, ambition qui m’habite depuis mes 14 ans.

Après avoir reçu avec succès mon diplôme de l’École Nationale de Lutherie de Mirecourt en 2009 (France), j’ai rejoint l’atelier de Patrick Robin en qualité d’assistant où j’y ai parfait ma formation initiale tout en contribuant à la fabrication de ses instruments. Durant les neuf dernières années je me suis imprégné de son approche du métier. J’y ai aussi trouvé l’occasion d’apprendre à connaître et repousser la limite de mes sens, mon toucher, ma vue et mon ouïe. Ce fut aussi l’occasion de m’imprégner de la culture propre à la sonorité des instruments du quatuor.

Les travaux de François Denis (Traité de lutherie) font également partie de ma démarche de fabricant. Cet outil est d’une grande aide pour étudier et comprendre la conception des instruments anciens des grands maîtres tels Stradivari, Amati, Guarneri, Da Salo, Maggini… Ainsi, je suis en mesure de faire des choix éclairés et réfléchis sur mes propres instruments, que ce soit pour adapter un modèle à une demande particulière ou afin d’explorer les possibilités qui s’offrent à la conception contemporaine.

Riche de cette expérience, je me consacre à la fabrication d’instruments du Quatuor.

 

Photo : Patrick Robin